On est toujours en vie !

Bien que nous soyons sans le sous, nous sommes pour l’instant en Wwoofing au milieu du bush dans une petite ville à 100 bornes de Darwin.

Nous bossons dans une espèce de « propriété rurale », plus proche d’une décharge publique que d’une villa de vacances. C’est assez marrant, nous allons prendre quelques photos qui parleront d’elles même. Encore une bien étrange session en Australie.
Mais bon, pas de dépenses, donc ça peut aller pour le moment. Nous attendons patiemment le début de la saison des mangues pour nous renflouer (il doit nous rester à peu près 60 $ chacun à tout péter, soit une 50 aine d’euros…).

Le prochain post est en cours d’écriture, ça sera pour bientôt. Promis. Vraiment.

Aaaah l’Australie, pays de toutes les aventures !

 

Cet article a été publié dans Intendance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour On est toujours en vie !

  1. Stéph dit :

    Vendredi 2 septembre : toujours pas de photos de la décharge dans laquelle les 2 zigotos vivent actuellement. Comme toujours un certain nombre de promesses ne sont pas tenues…Il y a 6 jours il leur restait 60 $ chacun, je me demande combien il leur reste aujourd’hui, le woofbignou n’étant pas rémunéré en théorie. Peut être ont-ils été obligé de vendre leurs corps ou peut être même leurs âmes au diable, qui sait. Ou peut être que lolo, mort de faim et en manque d’onde wifi, est devenu fou et a dévoré Jon. Cette solution me semble la plus plausible, de plus le facteur soleil agit négativement sur cet être, le rendant rouge et faisant chauffer ses neurones au point d’en altérer les connexions. Plus loin dans ces terres arides, j’ai entendu parler d’un eldorado du travail ou des gens sont payés plus de 1 000 $ la semaine, jusqu’à 6 000 $ au mois. Les inégalités se creusent, diantre, que fais le gouvernement !!!
    Bon lol j’arrête de dire de la merde, j’espère que ça se passe bien pour vous (ou plutôt moins mal). Bonne chance pour la suite, en espérant que le vent tourne, et comme on dit, ou plutôt comme moi je dis (ce qui est bien suffisant) l’avantage d’être au plus bas, c’est qu’on ne peut que remonter, alors courage les filles. Biz
    PS: si ça peut vous réconforter, là j’en ai un peu (bcp) marre de bosser…et je crois que parfois je vous envie un peu cette aventure, aussi imprévisible soit-elle…

    • Clairette dit :

      Bien bien, je pense que effectivement que Lo a bouffé Jon et est en taule pour cannibalisme…dur dur de chopper le WiFi. Par ailleurs je rejoins Steph, les promesses ne sont pas tenues et les cartes postales jamais reçues…
      Bon vents les gaziers et prévenez si vous êtes à la gare de Rennes, y a les ondes là-bas!!

      • cdva dit :

        Oui, oui, oui, des promesses pas tenues, des cartes postales pas encore envoyées…
        Sachez que depuis 10 jours nous n’avons pas pu aller en ville, coincés dans notre bouge au beau milieu du bush.
        Sache chère Steph, que je n’ai pas mangé Jon et que je commence à resister un peu mieux au soleil qu’auparavant.
        Nous nous sommes décidés à faire la route en vélo, histoire d’avoir des nouvelles du monde (et de checker nos comptes en banque).
        Heureuse surprise, nous avons eu nos taxes, nous pouvons donc voir un peu plus sereinement l’avenir et chercher un boulot décent dans les mangues.
        Le prochain post dépend fortement de ma capacité à trouver une prise électrique afin de l’écrire, chose qui au beau milieu de la cambrousse n’est pas aisée.
        Quant au cartes postales, elles sont écrites. Ne manquent plus que des timbres, mais le mini bureau qui fait office de poste dans ce foutu bled a des horaires bien particuliers.
        Tout vient à point à qui sait attendre !
        A très bientôt.

  2. Seb Gastaud dit :

    Ben voilà, j’ai fini la session de rattrapage…. Très heureux d’avoir passé un bon moment de lecture. Ce sont de biens vibrantes histoires, avec plein de vraie vie dedans!)

    Je crois en plus que j’arrive au bon moment, l’argent va couler à flots dorénavant.

    Compte moi parmi tes fidèles (et parfois un peu trop impatients!) lecteurs.

    Ps : tu devrais savoir que tu ne dois pas écouter les mecs qui te disent
    « Aucun risque, viens Laurent … »

    • cdva dit :

      Aaah Monsieur Seb, c’est un plaisir que de te compter parmis mes lecteurs !
      Il est souvent difficile de suivre un rythme d’écriture soutenu dans les conditions de voyage que nous nous imposons. En plus de ça, lorsque j’écris je suis un vrai escargot, facilement distrait par tout ce qui m’entoure, -surtout internet-.
      Mais je préfère avoir à gérer les impatients que de produire des posts à la va-vite, et de n’être pas vraiment content de ce que j’ai écrit (même si je ne le suis jamais totalement).
      Quant à l’argent qui va couler à flot, malheureusement, il va falloir attendre de faire la saison des mangues, saison réputée pour être assez difficile (sève des arbres très acide, températures autours de 35, longues journées, produits chimiques…). Mais ça devrait le faire, y’a pas vraiment le choix de toute façon !
      A bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s